DAMIEN-JOUE
Recherche pour :

La fondatrice et son équipe :

Nadine GOUARD est à l’initiative du jeu « mes sous » afin d’aider son fils autiste de 40 ans à faire face à ses dépenses et à participer à la gestion de son budget.

Cet outil est l’aboutissement de beaucoup de travail, d’investissement de la part de Nadine. Au fil du temps elle a expérimenté des outils existants, les a confrontés aux fonctionnements de Damien, les a remodelés, retestés. Ces allers-retours permanents entre théorie et pratique, l’ont confortée dans sa démarche, car les résultats étaient là, bien visibles. Damien progressait et devenait de plus en plus demandeur d’activités de ce genre.

Pour mettre en œuvre ce projet, l’accompagner dans les différentes phases d’élaboration et d’expérimentation, Nadine a rassemblé d’autres personnes aux compétences complémentaires et sensibles à la démarche. Le 16 janvier 2020 naissait l’Association « Damien Joue » pour donner un support officiel à la démarche. Nadine en est la Présidente, Damien est Président d’Honneur, Marie-Ange a en charge la trésorerie et Marlène à la communication.

 

Un déficit d’outils adaptés aux personnes en situation de vulnérabilité et notamment de handicap mental :

Il existe de nombreux jeux autour de la gestion du budget, mais ils sont en général adaptés à des personnes qui savent lire, manipuler l’argent, compter.

Ils ne sont pas adaptés pour les personnes vulnérables qui ont besoin d’apprendre à manipuler de façon très concrète l’argent, à gérer leurs dépenses, apprendre la numération, le calcul. Les outils proposés sont souvent de l’ordre de la rééducation, « réservés » aux professionnels, pas faciles à mettre en œuvre pour un non initié.

 

« Damien joue » un outil transférable :

Les personnes vulnérables sont souvent accompagnées dans des établissements ou services et nous avons pensé que cet outil, par son approche ludique, pourrait être utile aux accompagnants. En effet, pourquoi les outils créés pour Damien ne seraient-ils pas transposables à d’autres personnes dans la même situation ?

Le but de ce jeu de société est d’apprendre, à des personnes en situation de vulnérabilité, à gérer leur budget à partir d’éléments réels de leur quotidien.

Ce jeu se joue de 2 à 4 joueurs. Il doit favoriser l’échange et la discussion et ramener certaines personnes plus dépensières que d’autres, à prendre conscience qu’elles ne peuvent plus dépenser car elles ne pourront pas finir leur mois. Les personnes en établissement sont encadrées par des professionnels pour qui, il peut être difficile parfois, de faire comprendre à la personne qu’elle n’a presque plus d’argent.

Dans ce jeu, la manipulation d’argent est prévue. L’apprentissage de la manipulation : le paiement, la vérification du rendu de monnaie, le calcul, vont permettre d’acquérir un peu plus de savoirs et d’autonomie.

Par le jeu, c’est plus facile.

Nadine GOUARD Présidente